Alicia Fest Kindler formateur Brighter Minds

Avec Brighter Minds, nous sommes au cœur d’une nouvelle forme de communication subtile qui nécessite une écoute profonde, une remise en question de nos croyances et de nos préjugés sociaux-historiques. Le principal message du programme Brighter Minds est que chaque enfant a un potentiel infini. C’est un programme qui répond aux besoins du présent.

La pollution de l’air, de l’eau, de la nourriture, de l’environnement visuel, sonore, électro magnétique ou chimique etc, entrave un développement harmonieux. Les excès de signaux externes provenant de l’environnement parasitent des équilibres subtils de la nature et donc perturbent les enfants qui sont comme séparés de leurs sens et ne peuvent pas se concentrer ni utiliser leur sens de l’attention de manière efficace.

L’excès de sollicitations et de pression, l’esprit de compétition, l’hyper-performance et l’atmosphère négative mettent les enfants dans des situations stressantes. Par conséquent, on peut constater un manque d’intérêt et de motivation, des difficultés d’apprentissage où toutes perspectives de joie et d’enthousiasme sont étouffées.

II apparaît fondamental de favoriser l’équilibre intérieur de l’enfant afin qu’il trouve ses repères et la force de prendre confiance en lui.

Le programme Brighter Minds intègre différentes techniques et un environnement d’apprentissage particulier pour stimuler la neuroplasticité et la modification des ondes cérébrales. Il en résulte une amélioration des facultés cognitives du cerveau et de son efficience. La majorité des exercices ont pour objectif la synchronisation du cerveau gauche et droit, l’augmentation de la capacité du cerveau à régénérer ses neurones, l’amélioration et la stimulation des connexions cérébrales.

Suivre son cœur

Lorsque les enfants sont relaxés au contact de la musique, nous leur proposons « les activités à l’aveugle ». Les participants ont les yeux masqués pour les inciter à utiliser d’autres facultés sensorielles et développer ainsi leurs capacités perceptives et intuitives. Ce jeu a une visée profonde. Nous apprenons à voir, sentir, écouter par d’autres canaux. En réalité, nous utilisons déjà ces capacités en mode pilote automatique. La différence est qu’avec les activités proposées par Brighter Minds, nous accompagnons l’enfant à ouvrir sa conscience sur ses facultés pour ressentir plus aisément cette guidance, voix intérieure qui permet à chacun de suivre sa sagesse profonde.

L’intuition est la compétence qui nous fait faire ce qu’il faut au bon moment, sans rien savoir consciemment du processus que nous avons utilisé pour le faire. Nous n’utilisons pas de raisonnement pour nous connecter à notre intuition. Pourtant l’intuition est nécessaire pour amener tout à un niveau supérieur. Lorsque nous avons l’intuition, nous ne nous comparons pas aux autres, nous ne voulons pas être les meilleurs d’entre nous. Nous exprimons simplement notre «partie sage» intérieure par des actions efficaces et directes qui, au final, profitent à tous.

Le mental est le lieu de la manifestation. A travers toutes nos activités, l’écoute de la voix intérieure, l’intuition peut se manifester de différentes manières. Grâce à une bonne stimulation du cerveau, nous pouvons créer une véritable connexion avec le cœur qui est le siège de l’intuition.

L’enfant est alors en mesure de se penser différemment. Il prend ses propres décisions, trouve les résolutions de ses problèmes. Il apprécie de s’améliorer, de développer une attitude d’excellence et de confiance en lui tout en se laissant surprendre sa créativité quotidienne pour résoudre des situations complexes ou stressantes. J’observe aussi qu’un sens du bien commun se développe. C’est pour moi la vraie définition de l’engagement citoyen.

Dans ce processus de transformation, j’apprécie cette faculté à se connecter à soi et à ressentir le monde avec un cœur aimant et empathique. Observer chez l’enfant cette capacité à entrer en contact avec sa nature intérieure m’amène, en tant que formateur, à entrer en résonance avec moi-même. En voyant l’autre s’intérioriser, il y a un mouvement naturel qui me pousse à m’intérioriser aussi.

Rompre avec ses limitations – Se ré-unir

En tant que facilitateur, nous ne pouvons évidemment pas induire les qualités que l’enfant va révéler. Cela lui appartient. Nous l’encourageons à observer ce qui émerge, nous l’accompagnons à développer son ressenti et à apprécier ce regard nouveau sur lui-même.
Chez tous les participants la confiance en soi, la capacité à faire des choix, à adopter un comportement plus mature et modéré, tout en étant créatif s’est développé. La concentration, la mémoire, la vitesse de lecture et les apprentissages augmentent. Des choses plus étonnantes surgissent, comme des capacités d’observation plus fines et subtiles qui relèvent de l’intuition. Les participants affirment se sentir plus courageux et plus à l’aise dans des situations complexes. Certains découvrent des intérêts ou des compétences endormies sans doute et réveillées par les activités de Brighter Minds. Au cours des séances, nous observons que leurs pensées et leurs choix sont plus clairs et déterminés.

Les enfants apprennent à suivre leur cœur. Certains expriment leur ressenti de manière authentique et spontanée. Ils comprennent véritablement les choses à un niveau plus élevé. Leur conscience s’ouvre. Ils ressentent une urgence à développer une nouvelle qualité d’être pour inscrire un réel changement dans le monde.

Être participant ou formateur, c’est accepter une remise en question de nos schémas.

L’état intérieur de la personne qui est responsable de la séance, influence l’ensemble du processus et du groupe. C’est pourquoi la méditation est notre garde fou en tant que formateur. Au delà d’une formation intense, nous devons être calme et dans un état d’acceptation de ce qui se passe : nous observer, nous ajuster, nous remettre en question et ne pas induire ou limiter les résultats, ni précéder les enfants dans leurs découvertes. Le but est de libérer leur espace intérieur des peurs de l’échec et des comparaisons pour qu’émerge le meilleur. Cela nous demande une honnêteté totale, un «lâcher prise de nos fonctionnements limitatifs» pour « croire au-delà de l’incroyable » afin de ne pas limiter le champ des possibles. C’est un travail de transformation intérieure qui nous pousse tous hors de nos retranchements et qui n’est pas confortable, autant pour les enfants que pour les adultes formateurs et parents.

Dans un monde qui offre l’illusion de solutions pré-mâchées à son existence, ce programme met en lumière une nouvelle proposition révolutionnaire : reconnaître par soi-même ce qui est bon pour son propre chemin, faire ses propres choix qui nous correspondent vraiment. Nous devons réapprendre, avoir assez d’humilité pour accepter que nous ne savons rien, que nous avons tout à découvrir et à ressentir. Actuellement nous sommes pétris par l’idée d’une supériorité du savoir sur le ressenti. Mais l’ état d’ignorance est nécessaire pour aller à l’intérieur de soi et par son ressenti aller à la rencontre de l’autre, oser voir le meilleur en lui. Je pense qu’il est urgent aujourd’hui de changer notre posture face au monde, de permettre à notre conscience de s’ouvrir et de nous servir de notre discernement.

Enfin, nous considérons cet « autre » comme un enseignant. Notre posture peut s’apaiser et s’extraire de cette course à la valorisation quotidienne. Je considère que l’enfant va me donner toutes les clés pour le guider de la manière dont il peut l’entendre. C’est un numéro d’équilibriste pour le formateur : être assez sensible pour écouter et reconnaître les signaux qu’il m’envoie malgré lui.

On peut observer que les enfants s’infligent une grande pression intérieure dès leur plus jeune âge. Lorsque nous formons des facilitateurs, nous observons les traces de cette pression intense qui conditionne leurs perceptions.

L’objectif est d’équilibrer ces attentes immenses que l’on a vis à vis de soi même et qui deviennent souvent des obstacles à notre épanouissement. Essayer et faire de son mieux, est le meilleur des apprentissages : dépasser ses peurs de l’échec, quitter le paradigme pétrifiant réussite/ échec, le remplacer par une aspiration à « s’auto-observer », à s’améliorer constamment en intégrant les apprentissages au fur et à mesure, atteindre l’excellence non dans les normes imposées mais dans la réponse de cet univers intérieur adapté et authentique.

Les enfants comme les facilitateurs deviennent audacieux, ils osent dépasser leurs peurs, exprimer des parts d’eux même cachées/ inhibées de leur personnalité. Brighter Minds permet de retrouver la capacité de s’enthousiasmer et re-devenir créatif. Le quotidien est un laboratoire d’apprentissage, tout est matière à grandir et est une possibilité de ré- enchanter son monde et s’y engager pour une vie plus vibrante, plus vivante et plus consciente.

Avec ces qualités d’observation et d’empathie, nous devenons infiniment plus respectueux envers le vivant, la nature, les animaux, les Hommes. Nous ressentons naturellement que nous sommes des frères, des amis. Il n’y a plus aucune raison de se considérer supérieur ou inférieur, de se sentir séparé de la vie et de ses différentes manifestations.

Émerge alors une réelle paix, une joie profonde et un sentiment d’unité. La formation terminée, une nouvelle vie s’offre à eux. A chacun de poursuivre ce qui a été crée et d’en faire un art de vivre inspirant pour les autres et déterminant pour le futur…

 

 

Inscrivez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de contacts et recevez toute l'actualité de Brighter Minds.

Merci pour votre inscription !

X